Accueil à Cucq

98 rue des Flaques

Mardi et samedi de 11H à 12h

Tel 03 21 94 69 54

Eglise Notre dame du Réconfort

Rue des flaques Cucq

l'église de Cucq est la plus ancienne de la paroisse. Elle est la seule "orientée", c'est à dire tournée vers l'orient comme le sont la plupart des églises anciennes; l'orient symbolise le Christ "soleil levant"  venu pour illuminer la  multitude des hommes.

Autour de l'église, se trouve l'ancien cimetière; étymologiquement, le cimetière est le lieu du repos; ce n'est pas la nécropole, la ville des morts, car le chrétien est dans l'attente d'avoir part à la résurrection du Christ

Restauration intérieure de l'église de Cucq

L’église de Cucq, propriété de la commune, a été en chantier pendant plus d'un an.  La municipalité a décidé de restaurer complètement l’intérieur de cette église, la plus ancienne de la paroisse. Le revêtement des murs en avait bien besoin, compte tenu des problèmes d’humidité qui empêchaient jusqu’à présent la peinture de tenir sur certaines surfaces. Partout où cela a été possible la brique a été mise a nu et donne un aspect beaucoup plus chaleureux à l'intérieur de l'église

 

Histoire

La naissance d'une paroisse à Cucq est liée à celle de l'abbaye de Saint Josse.

Josse, fils de la reine Pritelle et du roi Jutael avait renoncé au trône et quitté sa Bretagne pour mener une vie d'ermite dans notre Ponthieu. En 653, à son retour d'un pèlerinage à Rome, Josse bénissait l'église construite en son absence  sur son ermitage par le conte Haymon, duc de Ponthieu qui lui en fit don avec les terres limitées de notre coté par la mer et la Canche. Cette grande étendue de marais et de dunes reste pendant des siècles la propriété de l'abbaye de St Josse  dont l'administrateur en 1634 le bon Abbé Etienne Moreau entreprit la reconstruction du port de  Trépied. C'est probablement à l'intervention de l'Abbé Moreau  que nous devons  la fondation de la paroisse de Cucq, dépendant de l'évêché d'Amiens, car en 1633 arrive à Cucq le premier curé, M. Le Vilain qui tint les premiers registres d'état civil de notre pays. Ces registres étaient tenus depuis 1539 par les moines de St Josse, mais furent détruits avec le monastère en 1544 par les Impériaux. Avant  le curé Le Villain, l'église était desserie par les moines de St Josse.

Notre église portait la date  de 1534 sur la façade coté  Sud-Ouest . Cette date  inscrite dans la pierre fut effacée lors des réparations exécutées en 18 94.

Notre église a beaucoup souffert  des intempéries et a souvent été réparée. En 1818, le chœur qui avait 10 m. de long  s'effondre. Le clocher et sa flèche furent plusieurs fois  abimés par les tempêtes, réparés, modifiés. En 1844,  on remet en place la croix de fer et le coq dont la queue porte le nom du donateur: JB .Godin maire. L'aspect actuel est le résultat  des réparations faites  en 1924  par M. Courteville.

 

 

  

© 2019 Ste Famille en terre d'Opale

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now